CUBA #2 : notre semaine en famille à Varadero (+ La Havane, Cayo Blanco et Matanzas)

Il y a 1 an déjà, nous nous apprêtions à partir pour notre premier gros voyage en famille : CUBA !!!
Quelque temps après, je publiais un article pour vous parler de l’hôtel où nous avions séjourné, le club Lookéa Peninsula Varadero. Et puis j’avais prévu de vous raconter le reste de nos vacances, les photos étaient prêtes, et finalement, je n’ai jamais pris le temps. Et comme j’ai d’autres voyages cette année qui sont passés à la trappe, mais que j’aimerais partager avec vous (les photos valent le coup quand même !), l’Ecosse ou les chutes d’Iguazu notamment, je vais essayer de rattraper mon retard. En plus, c’est l’hiver, il fait moche, je ne rêve que de voyages, alors ces quelques photos de mer turquoise ne peuvent faire que du bien ! Bon par contre, je mets tout en 1 article, sinon je n’arriverai jamais à rattraper tout ce retard ! Et ne vous attendez pas à lire ici un article sur la culture cubaine, si j’ai le courage, ce sera peut-être pour une prochaine fois !

Donc, en mars l’année dernière, nous sommes partis tous les 4 une grosse semaine à Cuba. C’était une semaine incroyable !!! Pour ce premier voyage en famille, nous voulions séjourner dans un endroit tranquille, et pouvoir bouger à partir de ce point de chute fixe, je ne me voyais pas crapahuter avec les enfants toute la journée et changer d’hôtel tous les soirs. Nous avons choisi Varadero, cet endroit hyper touristique aux multiples complexes all inclusive, mais en même temps pas très loin de la Havane, et avec des plages paradisiaques. Je ne regrette pas ce choix, nous y étions très bien ! En club Lookéa, c’était la formule idéale pour mixer farniente et visites, et ainsi faire plaisir à tout le monde.

Tous les détails sur notre séjour au club sont dans l’article précédent, maintenant je vais donc vous raconter un peu les 4 sorties que nous avons faites sur la semaine :

VARADERO :

La promenade dans la ville ne présente pas un énorme intérêt (de ce qu’on en a vu bien sûr), si ce n’est sa rue de boutiques et son parc.

LA HAVANE :

Il était inenvisageable d’aller à Cuba et de ne pas visiter la Havane. Nous y avons donc passé une journée. Nous avions plusieurs possibilités pour y aller : par nos propres moyens, en bus, en excursion en groupe avec l’hôtel, ou en prenant un taxi pour nous 4. Je n’avais pas envie de galérer avec les transports publics, ni de me joindre au groupe de l’hôtel, donc nous avons choisi le taxi, et finalement à 4 c’est vite rentabilisé. En plus, nous avons eu droit à une belle américaine bleue, tous les 4 à l’arrière, mais tout confort !

Pour le prix, un guide était proposé d’office, elle a passé toute la journée avec nous. Mais finalement, j’aurais préféré sans guide. Elle était très gentille, mais ne parlait pas super bien français, on avait du mal à la comprendre. Et son discours était un peu trop rodé, il était compliqué pour elle de répondre à nos réponses « en dehors des clous ». On sent qu’à Cuba, la liberté d’expression c’est pas encore vraiment ça, tout est sous contrôle de l’Etat. Et puis en fait, j’aime vraiment découvrir une ville par moi-même, traîner dans les rues, me perdre, etc.

Elle nous a donc emmenés voir tous les endroits emblématiques de la ville, les fameuses places, la cathédrale, etc. Tout est vraiment magnifique, et avec une histoire forte, on ne peut pas le renier. Cependant, à la fin, j’étais un peu frustrée de ne pas avoir vu « la vraie vie » des habitants de la Havane. Alors, comme nous avons fini en avance, j’ai demandé à la guide si elle ne pouvait pas nous trouver des rues d’habitations un peu typiques. Et c’est là que nous sommes promenés dans des quartiers très colorés, enfin au contact des « vrais » habitants, loin des attroupements de touristes, et ça m’a fait du bien ! En plus, c’était super beau !!! Mais j’avoue qu’une journée supplémentaire à découvrir la ville, par nos propres moyens, ça aurait été top. Sauf que ça faisait quand même une petite trotte de Varadero, et qu’avec les enfants les visites de ville c’est un peu compliqué, faut pas que ça dure trop longtemps, donc on ne l’a pas fait.

On a quand même adoré cette journée, c’est une ville superbe et vraiment dépaysante ! Je suis même tombée amoureuse de tous ces taxis colorés, moi qui déteste les voitures d’habitude !!!

CAYO BLANCO :

La seule excursion organisée par l’hôtel que nous avons faite est celle de l’île de Cayo Blanco. Nous avons emmené Louise avec nous, et laissé Jeanne au mini-club, il n’y avait pas vraiment d’intérêt pour elle. Nous sommes donc partis en catamaran vers cette île paradisiaque, avec une trentaine de personnes à bord, de la musique à gogo, un animateur, et open bar. Ca avait beau être touristique à souhait, c’était franchement très sympa ! Louise a adoré aller chercher ses Fanta au bar toute seule !

Une fois arrivés sur l’île, nous n’avons pas été déçus, c’était bien paradisiaque comme on nous l’avait vendu. Eau turquoise, sable blanc : le bonheur !!! On a bien profité : farniente sur la plage, balade sur les bancs de sable, pédalo, resto, etc. On en a pris plein les yeux en tous cas ! Et depuis, la plage de Cayo Blanco est mon fond d’écran d’ordi au bureau….

MATANZAS :

Après l’expérience La Havane qui m’a laissée un peu sur ma fin en terme de visite, j’avais envie de voir encore un peu du pays pour notre dernier jour. Sauf qu’autour de Varadero, il n’y a pas grand chose, les premières belles villes à visiter sont à au moins 2h de route, soit une journée à prévoir, et le budget adéquat. Mais je me suis souvenue que, sur la route vers la Havane que nous avions faite en taxi, j’avais repéré une ville aux maisons colorées bien sympas. Je me suis renseignée à l’hôtel et j’ai découvert qu’il s’agissait de la ville de Matanzas, à 30 min environ de Varadero, mais pas vraiment touristique, c’est pourquoi elle n’est pas dans les principaux guides, et personne ne nous en avait parlé. J’ai vu dans le guide du Routard qu’il y avait quand même un point d’intérêt : le musée de la pharmacie. Banco, je suis pharmacien ! Nous sommes donc allés nous promener à Matanzas une matinée, en taxi, même le chauffeur était étonné qu’on veuille aller là-bas…

Et finalement, ce fût une belle surprise ! C’est ça l’avantage quand on visite un endroit dont on n’attend rien du tout ! Pour le coup, la ville n’est vraiment pas touristique, nous avons donc été beaucoup plus en immersion qu’à la Havane, et surtout tranquilles ! Le chauffeur de taxi nous a emmenés voir une petite église très mignonne pour commencer, une vue panoramique sur la ville et la baie où elle se trouve, puis nous nous sommes dirigés vers la place principale, où le taxi nous a laissé pour 3 heures. La place est très jolie, et c’est là que se situe le fameux musée de la Pharmacie. Il est vraiment superbe, même les filles ont beaucoup aimé sa visite. Il s’agit d’une ancienne pharmacie construite en 1882 par un français, Ernesto Triolet, ouverte jusqu’en 1964, puis transformée en musée depuis.

Après, nous nous sommes baladés dans les rues aux alentours, avons vu les principaux monuments, un petit marché, des rues aux multiples couleurs, etc. Très jolie balade, mais les filles étaient fatiguées et ont eu du mal à suivre.

En bref, je recommande vraiment la visite de Matanzas si vous séjournez à Varadero, ça vaut le coup pour une demi journée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Blablas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *