Et si on échangeait sa maison pour les vacances de Noël ? Mes conseils pour un échange réussi !

L’année dernière, je vous avais raconté ma première expérience d’échange de maison, avec le site GuestToGuest. Et vu que ça avait été une grande réussite, nous avons recommencé cet été ! Nos raisons étaient cette fois un peu différentes : l’année dernière, nous avons profité de l’échange de maisons pour découvrir une nouvelle région en France, cet été c’était pour avoir plus d’espace pour nous et une piscine lors de nos vacances avec ma famille, nous avions donc trouvé une maison à quelques kilomètres de la maison de vacances de mes parents. La prochaine fois, nous testerons peut-être l’échange à l’étranger pour voyager un peu !

Mais l’échange de maisons, ce n’est bien sûr pas réservé aux vacances d’été ! Alors pourquoi ne pas tenter ou renouveler l’expérience pour les vacances de Noël, histoire de ne pas passer ses vacances à s’embêter chez soi par un temps maussade (remarquez, avec les téléfilms de Noël, un bon gros plaid et une boîte de chocolats, ça pourrait le faite…) ?!? Grâce à l’échange, vous pourriez partir au soleil en plein hiver, aller fêter le passage à 2018 sur une plage à l’autre bout du monde, et tout ça sans payer de logement ! Pour ma part, ce n’est pas prévu pour ces prochaines vacances, mais si de votre côté vous êtes intéressés, voici mes conseils et astuces pour un échange réussi :

Quand je cherche un échange :

– je soigne l’annonce de ma maison : détails sur les pièces, les lits, les équipements, le quartier, les commerces, les attraits, etc.
– je soigne également les photos : prises de jour, en grand angle (reculé), nettes, un maximum de pièces possible (sauf peut-être les toilettes et la buanderie ou débarras…), rangées, plusieurs vues de la piscine si piscine il y a (et mise en avant, car clairement si vous avez une piscine, la plupart des gens choisiront d’abord votre maison pour ça, surtout l’été !);
– je n’hésite pas à donner des détails sur moi et ma famille (mes passions, mon métier, des photos de famille souriante, des liens de blog, etc.) afin de mettre en confiance l’internaute;
– j’envoie le plus de messages possible pour optimiser mes chances de trouver;
– je vérifie tout de même bien toutes les informations afin d’être certain que cette maison pourrait vraiment me plaire;
– je personnalise un minimum les messages (prénom, remarques sur la maison et/ou l’hôte);
– je n’hésite pas à poser un maximum de questions;
– je ne me limite pas à un endroit trop précis, j’élargis ma zone de recherche (voire même, je laisse les demandes décider de ma prochaine destination !);

Avant l’échange :

– je communique au maximum avec mes hôtes ou invités;
– je décide des modalités de remise des clefs (chez un voisin, cachées dans le jardin, chez un commerçant, etc.) et d’arrivée;
– je vérifie que les indications pour trouver la maison sont assez précises;
– je me renseigne pour le linge de maison;
– je me renseigne pour le besoin en tiroirs/étagères de dressing libres;
– je me renseigne si je veux une prestation de ménage à la fin du séjour (si quelqu’un serait disponible pour venir, et à quel prix).

Quand je suis invitée :

– je respecte les lieux comme j’aimerais qu’on respecte mon chez moi;
– je remets les choses systématiquement à leur place;
– je rends la maison la plus propre possible;
– je laisse un petit cadeau à mes hôtes en partant, si possible personnalisé (de ce que j’ai vu de leurs goûts en déco, ou avec un produit de ma région par exemple).

Quand je reçois chez moi :

– j’accueille mes invités avec des petites surprises et/ou au moins un petit mot;
– je donne toutes les indications pratiques de la maison (appareils ménagers, télé, clefs, volets, piscine, etc.), en essayant de me mettre à la place de quelqu’un découvrant la maison pour la première fois;
– je préviens les voisins et les invite à bien accueillir mes invités;
– je laisse les instructions pour d’éventuels besoins particuliers : arrosage des plantes, gamelle d’un animal à remplir, etc.
– je laisse un numéro sur lequel je suis joignable ou, si ce n’est pas possible (car je suis en voyage dans la jungle ou en méditation dans un couvent par exemple…) celui de quelqu’un qui pourra aider en cas de problème à la maison;
– je laisse un maximum d’information touristique sur le quartier, la ville, la région (prospectus, etc.);
– si j’ai des affaires précieuses, je les laisse dans un placard ou une pièce fermé à clef.

Après l’échange :

– je n’oublie pas de noter mon échange, surtout si j’en suis content !

Alors, ça vous tenterait vous aussi ? www.guesttoguest.fr

Et pour finir, voici quelques photos de notre maison canon de cet été, en Charente-Maritime (je vous donne le lien de l’annonce pour cette maison sur demande):

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Blablas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *