Ma grande première de photographe officielle de mariage : le bilan

Je vous avais raconté dans cet article que le 1er septembre, j’étais pour la première fois réquisitionnée comme photographe OFFICIELLE d’un mariage d’amis.
C’était il y a déjà 1 mois et demi alors, 3000 photos triées plus tard, je peux vous faire mon petit bilan, et bien sûr vous montrer le résultat !

J’ai beaucoup aimé faire ce mariage, car pour moi c’était plus un challenge créatif qu’autre chose, et que la seule pression que j’avais, c’était celle que je m’étais mise moi-même. Je n’avais aucune obligation, aucune contrainte, et tout s’est super bien passé. Par contre, c’est clair que c’est un sacré boulot, il faut toujours être là où ça se passe, penser à prendre tout et tout le monde, essayer d’être un peu original et créatif en plus (pas évident…). C’est physique aussi, j’en avais même une cloque au doigt ! 😉
J’ai eu la main lourde sur le déclencheur, je suis rentrée avec 3000 photos, mais je préfère toujours en faire trop que pas assez… Du coup, ça m’a pris un temps fou pour les trier/post-traiter. Au final, j’en ai gardé un peu moins de 800, comprenant les préparatifs + les photos de couple et famille + la mairie + le vin d’honneur + la soirée + le rebond.
J’ai trouvé très sympa de prendre les préparatifs, ça permet de passer un peu plus de temps avec les mariés et ce, loin de l’agitation qui suit. Pour la séance de couple, nous étions très en retard et je n’ai donc pas pu faire tout ce que j’aurais voulu, travailler vraiment sur mes réglages et sur des poses originales, tant pis. En ce qui concerne la cérémonie, c’est peut-être là le plus difficile, car tout s’enchaîne sans attendre que vous soyez prêt, il faut donc être au taquet constamment. Quant à la soirée, les problèmes qui s’y posent sont plus de l’ordre de la luminosité. J’avais emmené un flash externe mais ne l’ai finalement pas utilisé, trop puissant pour prendre les gens en train de danser de près.
Concernant le post-traitement, pas beaucoup de retouches couleurs, je ne suis personnellement pas très fan des effets vintage et compagnie, surtout que ça risque de se démoder un de ces jours. J’ai donc juste passé certaines photos en noir et blanc et procédé à quelques recadrages et accentuations de la luminosité et du contraste.

En tous cas, aujourd’hui je comprends mieux pourquoi les photographes de mariage sont payés « si cher », c’est un boulot de malade le jour J et ça prend un temps fou pour le post-traitement. En plus, la pression doit être différente quand on est payé, ce qui n’était pas mon cas. Je suis donc ravie de l’avoir fait cette fois-ci, parce que ce sera certainement la seule, je ne compte pas renouveler l’expérience, même rémunérée !

Et sinon, c’était un très beau mariage, plein d’émotion, de jeux et de surprises, le tout dans une ambiance de folie !!! Et j’en ai quand même profité ! Et puisque les mariés m’ont donné leur autorisation, voici un échantillon de ces 800 photos :

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 Blablas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *